Les 5 blessures d’âme - sortir de l’illusion d’abandon - Séance Collective MCS




Catégorie :  Catégorie / Spiritualité - Esotérisme

    Ajouter aux favoris  Ajouter aux favoris
    Imprimer  Imprimer

Description du produit :

Date : mardi 19 juin 2018 à 19H30 heure de Paris
Animé par : Alexandra Duriez

L’expérience de l’abandon est un levier d’évolution fantastique quand les mémoires cellulaires associées sont neutralisées et la leçon de vie associée intégrée.
C’est ce que je vous propose de travailler ce soir, afin de comprendre et sentir qu’il ne s’agit en réalité que d’une illusion, et ainsi goûter à une vie plus douce et joyeuse.

Les MCS sont une technique unique de libération émotionnelle, d’évolution intérieure et de changement extérieur.
Depuis un an que j’ai créé et amélioré sans cesse la technique MCS, des centaines de participants ont vu leur vie changer positivement et parfois radicalement, et leur regard sur eux-mêmes et sur le monde s’adoucir.

Il s’agit d’un séance énergétique collective et à distance, en direct le mardi 19 juin 2018 à 20H. Un chat sera disponible pour interagir.

Marie B. : En fait, je suis émerveillée pars les MCS, je ne m’attendais franchement pas à tout ça, même le fait de les retranscrire, c’est impressionnant comment ça bouge. C’est surtout l’expression de soi, l’affirmation. Je ne sais comment te remercier, c’est vraiment trop génial. Sur le moment les effets du soin d’hier on été très subtils, mais je constate auj, en prenant le métro, en allant au boulot que mon rapport au monde et aux autres est différent. c’est assez impressionnant et même si c’est subtil je trouve cela bien plus métamorphosant que tout ce que j’ai expérimenté .

- Diane B. : Merci pour tous ces soins. Je les ai tous fais, sauf la culpabilité qui ne m’appelle pas (plus tard peut-être).
Je pense que mon bien-être et avancé actuels sont grâce à ceux-ci. Un GRAND MERCIIIIIIIIIIIIIIIII !

Marina M. : Un grand Merci pour tes séances, je viens de terminer les MCS enfance et je me sens de mieux en mieux.😄

- Brigitte L. : de mon côté aussi ,ça travaille,,je dirais même que ça n’arrête pas ! il se passe énormément de chose, en moi et des événements extérieur viennent faire travailler ce qui doit sortir, c ‘est très très fort ! c ‘est énorme, ce que ça déclenche ces mcs. je prends conscience de tant de chose,,, je n ‘arrive pas à trouver les mots assez forts pour te remercier Alexandra, pour tout ce que tu apportes, les enseignements nous permettent de prendre conscience , alors je te dis merci avec le coeur , il n ‘a pas besoin de mots , il aime <3

Qu’est-ce qu’une MCS ?
Les Mémoires Cellulaires de Structure sont toutes les informations ou mémoires cellulaires que notre corps emmagasine, correspondant à nos expériences, constructives ou traumatisantes, vécues lors de la gestation, la naissance et les premières années de vie, ainsi que notre constitution génétique découlant du génome maternel et paternel. Elles vont déterminer notre structure, c’est-à-dire les fondations de notre être, nos forces et nos faiblesses de départ.
Pourquoi travailler sur les MCS ?
Il est important de travailler sur ces mémoires afin de renforcer notre être dans sa structure, ses fondations. L’équilibre ainsi retrouvé permet de se sentir bien dans sa vie, aligné et capable de réaliser ses projets.
Le syndrome du « oui mais… »
De mon expérience personnelle et professionnelle, je suis arrivée au constat suivant : les méthodes de libération émotionnelle classiques sont très efficaces pour travailler les peurs, les phobies, les hyper-réactivités du quotidien, elles apportent sans conteste une grande aide et un meilleur confort de vie, elles permettent de dépasser certains traumatismes, etc, mais elles ne permettent pas de travailler sur la structure. C’est à dire que malgré nos efforts, malgré le mieux-être ressenti, il reste un « oui mais… ». Ce « oui mais… » c’est une sensation très profonde d’inconfort, de non-amour de soi, de non-adaptation au monde dans lequel nous évoluons, de décalage avec les autres qui, eux, ont l’air tellement bien dans leur vie. C’est l’impression que l’on pourrait VRAIMENT être heureux si seulement… et on ne sait pas comment faire.
Pourquoi les méthodes classiques de libération émotionnelle sont efficaces mais pas suffisantes ?
La métaphore de la maison : imaginons que nous sommes une maison, avec ses fondations, sa charpente, sa toiture, ses murs porteurs, ses cloisons, ses fenêtres, ses portes, sa décoration …
Les expériences vécues pendant notre période de construction (gestation, naissance, premières années de vie) vont conditionner notre structure : la stabilité, l’équilibre, la solidité, la résistance. Ces expériences correspondent donc aux Mémoires Cellulaires de Structure.Notre structure correspond aux fondations et à la charpente de la maison.
Les expériences vécues après cette période de construction intérieure n’impacteront pas sur nos fondations et la charpente mais sur les éléments secondaires tels que le papier peint, les meubles, les cloisons, la décoration, etc.
Les méthodes de libération émotionnelle classiques ont un spectre d’action limité aux mémoires cellulaires faites après la période de construction intérieure.


Pays couverts par ce partenaire :
Tous les pays