Et si vous n’en mettez pas personne ne vous aimera ?

woman-face “Et si vous n’en mettez pas personne ne vous aimera ?” Petit passage du film “La belle Verte” 🙂

Bon je vais pas vous Ă©crire une tartine de texte pour introduire ce fabuleux passage de ce film que tout le monde devrait voir au moins une fois. Je vous laisse voir ou revoir ce passage et en tirer ce que vous aurez envie d’en tirer 🙂

De temps en temps il est bon de remettre en cause nos croyances et nos habitudes non ?

Voici la vidéo :

Si vous voulez commenter allez-y 🙂

Merci Ă  Coline Serreau pour ce film magnifique, si tu vois cet article ou si quelqu’un te connait sache que tu es invitĂ©e Ă  partager sur ce film avec nous sur la Web TV du Grand Changement 🙂 L’appel est lancĂ© !

Merci d’avance pour vos partages.
Stéphane

Important : Vous ĂȘtes invitĂ© Ă  reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »
Merci !

8 rĂ©flexions sur “Et si vous n’en mettez pas personne ne vous aimera ?”

  1. Hooooooo la Belle Verte, The film le plus extraordinaire de tout les temps. J’adore les scĂšnes ou les gens sont dĂ©connectĂ©s… du systĂšme. Elle est incroyable Coline Serreau, ce film date de 1996, c’Ă©tait complĂštement visionnaire Ă  l’Ă©poque… Maintenant ça a du sens par rapport Ă  ce qu’on peut expĂ©rimenter sur terre, mais en 96 c’Ă©tait limite science fiction.

    Un de mes rĂȘves, ça serait d’interviewer Coline et lui demander comment elle en arrivĂ© Ă  crĂ©er ce film, tous ces films d’ailleurs sont trĂšs fort en sens, mais celui-lĂ  est grandiose… Je me demande si elle-mĂȘme Ă©tait consciente du message qu’elle a transmis, si elle a Ă©tĂ© guidĂ© Ă  faire ce film,si elle reçu le scĂ©nario comme un download, si elle savait que 15 plus tard avec 2012 ça serait un grand pas vers notre dĂ©connection et reconnection?!?

    Je crois que ce film je dois l’avoir vu au moins 20 fois, Ă  chaque je dĂ©couvre autre chose, Ă  chaque fois je ris, Ă  chaque fois je me dit, hoooooo quelle idĂ©e d’ĂȘtre venue sur terre… mais on l’aime bien quand mĂȘme, la Belle Bleue…

  2. j’adore !
    et oui, on est les seules Ă  “devoir” en mettre ;-p
    ça donne vraiment envie de visionner tout le film, histoire de bien voir oĂč on en est 😉 et gardons le sourire
    Merci Stéphane

  3. Merci merci merci !!! C’est l’un de mes films “cultes”, celui auquel je pense en 1er quand on commence Ă  parler films…
    Et lĂ , pendant qu’on y est, je vous partage ce que je dĂ©couvre grĂące Ă  vous, le Grand Changement : ce sont les vidĂ©os de Marshall Rosemberg sur la CNV… le B.A.BA de la vie…
    Merci encore, bravo et belle continuation.
    Plein de bonnes pensées et belle journée à chacune et chacun

  4. Merci merci merci Stéphane pour ce Partage que je viens de Partager.
    et puisse t’il arriver Ă  bon port….
    Catherine

  5. Un merveilleux film pour regarder Ă  nouveau avec toute l’innocence et la sagesse de l’enfant ce que nos conditionnements nous ont dĂ©sappris Ă  voir. Plus la conscience s’Ă©veille et plus le regard se libĂšre et s’Ă©pure pour tout regarder avec un oeil tout neuf. Pour redevenir des enfants Ă©merveillĂ©s nous avons Ă  dĂ©poser ces lourds bagages de croyances et de savoirs que nous avons intĂ©grĂ© sans les avoir validĂ© avec l’intelligence de notre coeur, y compris les beaux enseignements spirituels qui peuvent n’ĂȘtre qu’un (re)conditionnement de plus tant qu’ils ne sont pas profondĂ©ment ressentis et expĂ©rimentĂ©s par tout l’ĂȘtre. Nous faisons tous l’expĂ©rience que toute la reconnaissance du monde ne palliera jamais au manque de reconnaissance de Soi, de reconnaissance que nous sommes l’Amour incarnĂ© dans ces corps et ces personnalitĂ©s apparemment sĂ©parĂ©es.

    Un film à voir et à revoir pour se reconnecter et savourer joyeusement notre divine magnificence 🙂

    Merci Stéphane <3

  6. Marie-HĂ©lĂšne

    Bonjour Stéphane,
    Merci pour ce partage. Je n’ai jamais vu ce film.
    Cet extrait m’a renvoyĂ© quelques annĂ©es en arriĂšre; j’Ă©tais Ă©ducatrice spĂ©cialisĂ©e dans une structure accueillant des personnes en situation de handicap mental. Et je retrouve dans cet Ă©change entre ces deux personnes, la mĂȘme “naĂŻvetĂ©”, et le regard juste sur les choses. Nous qui nous enfermons dans des rĂŽles, des costumes….pour paraitre et non Être et qu’il “suffit” simplement d’ĂȘtre soi.
    Encore merci
    Marie HĂ©lĂšne ☌

Les commentaires sont fermés.