Le temps de la méditation est révolu…

Vibratelier Se déconnecter pour mieux se re-connecter à soi, aux autres
Animé par : Gwennoline Renault et Coco Bracdelaperrière.
Date : le 05 Novembre (atelier 1) et le 26 novembre (atelier 2) à 20H heure de Paris

Meditation C’est fini ! En tout cas pour tous les précurseurs de conscience, la méditation telle que nous la connaissions n’a plus lieu d’être pour nous.

Lorsque nous méditons, en général, nous nous retirons pour nous centrer ou pour nous connecter, pour élever notre niveau vibratoire, pour ouvrir notre conscience, pour recevoir des messages, des compréhensions ou des réponses. Et en fait, en faisant cela, nous séparons les choses. Nous séparons l’être humain de l’être divin, nous séparons notre vie de tous les jours de nos moments de connexion, nous séparons nos pensées et nos idées des messages que nous recevons en méditation. Bref, nous continuons d’incarner la dualité.

Il fut un temps où c’était nécessaire pour nous tous et ça l’est certainement encore pour la majorité d’entre nous (moi y compris), mais comprenons que nous sommes arrivés à un point où on nous demande d’unifier de plus en plus ce que nous sommes. Nous devons commencer à ressentir et à vivre notre connexion à tout moment et en tout lieu. Quoi que nous soyons en train de faire ou de dire, nous devons commencer à entrer dans une conscience qui nous permet de voir la lumière partout et en toute chose afin de parvenir à intégrer cette nouvelle réalité. Car c’est bien de ça qu’il s’agit, c’est de créer une nouvelle façon d’être et de vivre.

Nous sommes tout doucement amenés à transformer notre vision et à intégrer la méditation dans notre vie, à ancrer notre lumière sur la terre. Nous ne devons plus séparer la vie de la méditation, nous devons méditer de façon active, c’est ça notre nouvelle façon de vivre, c’est notre vie qui devient une méditation permanente !

Nous avons encore du chemin à faire pour parvenir à vivre de cette manière, mais cela est en train d’arriver que nous le voulions ou non. Les énergies actuelles nous emmène vers cela, donc si vous voyez que vous avez plus de mal à méditer ces temps-ci, je vous encourage à ne pas vous blâmer, mais à simplement comprendre que vous êtes dans une nouvelle étape d’apprentissage et que la vie vous pousse à développer cette capacité d’être en méditation, en connexion à chaque instant et non plus à certains moments dédiés à cela.

Caroline Blanco

Source : http://guerisonintuitive.com

Pour voir ou revoir la VibraConférence/Interview de Caroline Blanco cliquez ICI

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »
Merci !

formation exceptionnelle en psychogénéalogie sur LGC6 avec Dominique Jacob !

💟 Vous souhaitez vous ouvrir à votre propre histoire ? 💟 Vous souhaitez créer votre arbre généalogique ? 💟 Vous souhaitez Comprendre les enjeux et les impacts dans votre vie actuelle ?

Alors rejoignez nous pour cette formation inédite pour : - Dépasser les obstacles et les défis sur votre chemin de vie - Mettre en lumière les secrets de famille (non-dits et mensonges) Pour en savoir plus sur le programme et vous inscrire, cliquez sur le lien : https://legrandchangement.com/viewproduit (Plusieurs formules de paiements sont disponibles sur le site du Grand Changement : https://legrandchangement.com/categorietm

A propos

Retrouvez toutes mes infos ici : http://stephane-colle.com

Tagués avec : , , ,
3 commentaires sur “Le temps de la méditation est révolu…
  1. Marie-Emm dit :

    Complètement d’accord avec ça, je n’en éprouve plus le besoin non plus 😉

  2. lavieblue dit :

    merci, j avais cru ressentir cela , tous s’éclaire…

  3. HABLET dit :

    C’est exact, il nous ai demandé d’être connecté en Père Manence et de tester notre connection dans toutes les zones d’ombres de nos existences. Se revêtir de ce manteau de Lumière reconnaissable sur nos visages, transendant ainsi les lourdeurs des quotidiens.
    Pas facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*