Eveil spirituel d’ Amandine : « Une joie, et une stupéfaction sans bornes me remplirent le coeur… »

Programme de la Web TV et soins collectifs gratuits :

Dites nous simplement ou vous envoyer les informations en remplissant ce formulaire ici :

joie Histoire d’éveil spirituel d’ Amandine : « Une joie, et une stupéfaction sans bornes me remplirent le coeur… »

Mon « histoire spirituelle » remonte à loin dans ma mémoire pour de petites choses qu’un enfant trouve tout à fait naturelles tant qu’il n’a pas encore été « formaté » par la société…

Aussi loin que je m’en souvienne (mes 1ers souvenirs datent de mes un an environ voire moins je me rapelle de mes lits à barreaux, et de ma grand-mère changeant mes couches hum-hum désolée! ^^), j’ai toujours à mon sens vécu dans un monde magique et extraordinaire, où je faisais déjà confiance à mon ressenti. Je sentais quand une personne souffrait, mentalement ou physiquement. Je sentais quand on ne me disait pas la vérité, et l’injustice me dégouttait.En parallèle, j’avais pourtant une vie de petite fille normale, j’étais sage et calme, et je croyais au père noël, à la petite souris, aux cloches…

Au marchand de sable aussi tiens! J’adorais les dessins animés comme tous les enfants! Mais quand je réfléchissais au monde qui m’entourait, je me demandais pourquoi on nous disait que Dieu nous avait fait avec de l’argile, alors qu’à l’inverse les scientifiques affirmaient que nous descendions du singe? Où était le vrai? (j’avais trois ans…) Pourquoi on chassait les animaux??? Pourquoi quand on mourrait il fallait choisir entre se faire manger par des petites bêtes dans une boite ou se faire brûler, et je me demandais ce que je choisirais si par malheur ça m’arrivait… (je sais pas drôle).

Je tenais des conversations avec des adultes du haut de mes trois pommes, et le jour où ma mère a accepté mon beau-père dans l’appartement, elle a tenté de me faire croire que c’était mon papa, parti à l’armée depuis longtemps… Je savais que ce n’était pas vrai et que quelque chose clochait… Je sentais une présence avec moi, comme une soeur invisible, et que dire de mon émoi, lorsque je découvris par mégarde des années après que ma mère avait bien été enceinte une première fois et que ça n’avait pas abouti… La première chose « visible » et « frappante » ceci dit qui m’ait interloquée doit remonter à mes 3-4 ans donc…

Mes grands-parents avaient une chienne Diane que j’adorais. Elle est morte et on ne me l’a pas dit pour ne pas me rendre triste… J’ai bien vu que mon oncle creusait un « trou » dans le jardin, et je me rappelle lui avoir demander ce qu’il faisait… Je ne me doutais de rien alors. Trois jours après (la chienne était donc déjà entérrée à mon insu), je sortais dans le jardin avec ma grand-mère, et j’ai distinctement vu Diane de profil qui me regardait; je l’ai dit à ma grand-mère, « regarde, il y a Diane! », la chienne après un dernier regard s’est détournée pour s’en aller vers le fond du jardin, comme un aurevoir…

Ce qui m’a laissée interdite est l’expression d’incompréhension de ma grand-mère; je ne comprenais pas qu’elle n’avait rien vu… J’ai eu l’occasion au long de ma vie de voir ensuite Theslye, la petite minette de ma mère morte à 20ans. Elle est venue un soir dans ma chambre d’ado, j’entendais ses griffes sur le lino, et j’entendais son doux ronron, elle était toute belle, rayonnante, et il émanait d’elle une forte onde de sérénité. Je m’endormis apaisée en ayant compris: « je vais bien, je veille sur vous! ».

Ca m’est également arrivé avec ma petite féline Téa l’an dernier. J’en reparlerais ensuite. Je m’excuse de la longueur mais je ne sais pas pourquoi, tout me parait important. J’ai également toujours ressenti les « énergies » dans les maisons; c’est difficile à expliquer, mais pas mal d’entre nous ressentent ce phénomène. Vous savez quand vous rentrez dans une maison ou dans une pièce, et vous avez d’un coup le trouillométre au max, vous avez froid des frissons, et des angoisses des sensations d’inconfort, et vous sentez qu’il y a eu à cet endroit des choses ou des drames mauvais…

Je l’ai toujours eu, cette capacité, de même qu’à repèrer de suite les gens « malhonnêtes »; j’ai découvert vers mes 16-17ans ce que c’étais que l'empathie, et que je l’avais « de naissance »; au début je ne savais pas du tout gérer les ressentis que je percevais, ça me terrifiait; exemple au lycée dans notre classe, une dispute entre deux filles avait éclaté, et l’atmosphère s’est alourdie et alourdie, je sentais la haine qu’elles ressentaient, c’était palpable et étouffant. J’ai dû sortir: crise de panique…

A force de réfléchir à pourquoi j’avais ça, j’ai fini par comprendre que je pouvais m’en servir pour aider les gens, et les apaiser; on s’est toujours beaucoup confié à moi; puis il y a quelques années, j’ai compris que je pouvais aussi, essayer de contrôler les choses pour me protéger un minimum et ne pas trop souffrir en évitant les situations « à risques », infos, films tristes ou horreur, reportages animaliers durs…

j’ai toujours voulu croire à la magie et qu’il y avait des êtres qu’on ne voyait pas mais qui devaient être là pour nous aider, et d’autres au contraire qui nous voulaient du mal (ex: les anges gardiens, les « hommes en noirs »), mais la société faisant bien son boulot, j’ai commencé, malgrès mes espoirs, à me dire que j’avais une très bonne imagination, et qu’il y avait des choses bizarres, certes, mais que ça s’arrétait là; j’ai connu mon conjoint qui est très terre à terre, scientifique, informatique, bref cartésien, donc j’ai eu beaucoup de mal en m’installant, à préserver mon « monde intérieuré, j’avais l’impression de m’être perdue, j’étais complétement perturbée, je n’avais plus de repères…

Je dormais très mal; D’ailleurs j’étais une léve-tot mais lui un couche tard, et ça a complétement tué mes cycles de sommeil, avec les conséquences qui s’ensuivent… Je ne comprenais pas à quoi c’était dû. A mes 19ans mon grand-père est tombé malade, mon seul grand-père maternel, qui m’avait élevée, inculqué le respect, les principes d’une personne « bien ». Ca a duré trois ans, il avait été intoxiqué par les fauteuils de conforama, remplis de boules blanches antifongiques, à cause de la mousson, parce que ces fauteuils étaient fait en asie, mais on ne le savait pas à l’achat à ce moment. Nombreuses sont les personnes qui furent touchées par ce malheur. Il a lutté de toutes ses forces; les derniers temps, il avait des angoises, moi j’habitais déjà à 500kms de chez eux, je ne pouvais pas les voir souvent, ma famille….

Je dormais mieux avant cela, eh bien, j’ai commencé à faire des cauchemars, à avoir peur du noir, des angoisses abominables et je sentais comme une présence très mauvaise au dessus de moi, je n’arrivais plus à fermer l’oeil; j’en ai parlé à ma mère au téléphone. Il y a eu un silence. Elle m’a dit qu’à la même periode, mon grand-père avait eu ces angoisses, ne voulait plus dormir sans lumière allumé et s’était plaind qu’un homme en noir était là, et attendait, dans un coin de la chambre, le harcelant de sa présence. Naturellement, personne ne voyait rien à part lui…

J’en suis restée scochtée. Il est décédé en mars 2009, le 11. J’ai énormément pleuré, même des mois après. Et là, il y a eu des faits marquants, je disais déjà à ma mère que « je me posais des questions », je voyais bien qu’il y avait pour de vrai des phénomènes, inexpliqués, mais édifiants; mais quand on sait que chez ma grand-mère, la montre de mon grand-père s’est arrétée pile à l’heure et au jour où il est mort, que chez ma mère, le gros cierge à coté de la photo de mon grand-père est tombé sans aucune raison physique valable, et que j’ai moi-même relevé d’autres choses en rapport avec lui, moins d’une semaine après, là, je me suis rendu compte que le doute n’était plus permis; je ne savais absolument pas à l’époque que c’était un genre de synchronicité, même si je voyais les choses.

J’ai compris qu’on voulait me fait comprendre des choses. J’ai pensé que ces signes émanaient de mon grand-père lui-même, comme pour les animaux. J’ai ensuite rêvé de lui plusieurs fois. Alors là, c’était quelque chose! Et je ne l’ai pas compris de suite mais j’ai sûrement dû faire des « voyages astraux » la nuit hors de mon corps, pour communiquer avec lui, je ne savais même pas que ça existait! On se retrouvait dans un endroit, et il était là, calme, serein, il me regardait, sourir aux lévres et ne parlait pas mais pourtant je comprenais rien qu’à son expression, comme de la télépathie, par pensées, ce qu’il me montrait; il y avait une horloge et je n’arrivais pas à lire lheure alors qu’il y avait bien des chiffres et aiguilles mais je bloquais, comme sur un language inconnu.

J’ai compris après qu’il m’expliquait qu’il n’y avait pas de temps là où il était ou du moins pas la même notion que chez nous. Il m’a montré bien d’autres petits détails et me faisait comprendre qu’il veillait sur moi pour un temps. J’ai déménagé avec mon conjoint, nous sommes dans une maison que nous louons depuis trois ans. Quelques mois après notre arrivée, nous avons eu une petite chatte, Téa, avec un caractère bien trempé! Malheureusement, elle est morte le 6 avril 2013, a à peine un an et demie; et sous mes yeux! Il était 21h ce soir là, quand j’ai vu et entendu le choc.

Je me suis mise à hurler, me précipitant. Mais elle est morte sur le coup. J’ai eu de suite tous les sympotômes du choc post-traumatique (je ne pouvais plus aller sur la route ni ouvrir les volets, me tenir devant les fenêtres, etc…) la nuit je pleurais dans mon sommeil, je culpabilisais de ne pas l’avoir mieux protégée, et chaque voiture que j’entendais me faisait hérisser les poils tant je redoutais un nouveau choc. Eh bien une nuit, j’étais si mal qu’elle est venue à moi; un miracle! Je ne l’attendais plus dans mon désespoir et mon chagrin… elle est venue jusque au lit, pleine de sérénité, et s’est installée contre mon ventre, irradiant une grande chaleur pour me calmer.

Instantanément je me suis sentie mieux. Elle m’a dit de me calmer, qu’elle allait bien. Mais j’ai mis plusieurs mois à me remettre du choc; et bien j’ai refais des « voyages astraux » sans encore m’en rendre compte à ce moment, je pensais que je révais, point. Je la cherchais, j’avais besoin de parler avec elle, je suis arrivée dans un endroit comme une grande prairie avec des chats qui s’amusaient; Téa arrivait de ce qui semblait être une grande forêt, elle était toute excitée, elle m’a dit qu’elle « explorait » et elle adorait ça! Elle m’a appris qu’eux pouvaient se servir de l’énergie pour faire et créer ce qu’ils voulaient à cet endroit, et m’a montré d’autres choses.

J’étais stupéfaite d’être arrivée à cet endroit, et aussi à la trouver; j’ai également revu mon grand-père et d’autres memebres de ma famille, morts, et des animaux que je n’avais pas pu revoir. J’ai pu discuté avec presque tous, qui m’ont soutenue et rassurée de leur mieux, pour soulager soit mes angoisses, soit mon sentiment de culpabilité injustifié… C’est un endroit très particulier… C’est quand j’ai croisé Theslye (la chatte de ma maman pour rappel) que je me suis arrétée, soufflée. Elle était aussi estomaquée que moi, et m’a demandé doucement, si j’étais morte? J’ai ri, je l’ai rassurée, non, j’avais juste la grande chance d’être là, je ne savais pas trop par quel miracle…

Et elle m’a fait cette réflexion étonnante: » mais on peut encore passer alors »??? Je lui ai dit qu’apparemment oui puisque j’étais là; elle a filé. Le lendemain soir, j’ai eu ma mère au téléphone, et imaginez ma stupéfaction quand elle m’a dit sans savoir mon rêve qu’elle sentait comme une bonne présence avec elle et avait aperçu une ombre au raz du sol plusieurs fois autour d’elle… c’était Thelsye! Venue voir une dernière fois sa « dadame », maitresse et amie de 20ans!

C’est à ce moment précis que j’ai halluciné grave, et que j’ai compris que je n’avais pas révé, que j’étais allé « pour de vrai » dans cet endroit!!! Une joie, et une stupéfaction sans bornes me remplirent le coeur, et cela dura plusieurs jours où j’avais l’impression de voler, avec le coeur prêt à éclater! J’y voyais tellement clair, dès lors!!! Tout ce qui restait avant comme des interrogations muettes s’assemblaient maintenant comme les pièces d’un puzzle.

J’étais bien certaine que si on m’avait permis de voir et de comprendre, et même ressentir toutes ces choses ce n’était pas pour rien, on me donnait les moyens de comprendre des choses, on me faisait sentir que je n’étais pas seule! Seulement voilà, tout ça engendra des plétores d’autres questions dans ma tête! Tant et si bien que je retournais la nuit dans cet « ailleurs astral » pour demander, ce que je devais faire, ce qu’on attendait de moi, pouvais-je avoir quelques réponses? Une personne effectivement vint à moi, et me dit que c’était normal d’avoir des questions, et qu’il y aurait des réponses, que je devais patienter, que « chauqe chose » venait en son temps. Bon.

Je fis confiance et ne cherchait pas plus loin. Je sentais néanmoins que je n’étais pas seule, et qu’on veillait sur moi de bien des façons! En parallèle, au détour d’un article d’un blog (georgia secret pour ceux qui ne connaissent pas, cette fille tient une chaine YT, et elle est maintenant végane; elle est très belle et juste adorable, un petit soleil humain!), je découvris un mot qui m’interpella: vegan! Je ne l’avais jamais jamais entendu ni vu avant (j’ai 27ans), et je me demandais ce que c’était? J’avais la sensation qu’il fallait que je recherche tout de suite ce que c’était!!!

Ce que je fis, en tombant sur un article de son blog expliquant très bien la chose, et la démarche personnelle de Georgia. Je voulais moi aussi savoir ce qu’on faisait subir aux animaux avant qu’ils se retrouvent dans nos assiettes… Je regardais donc « Earthlings » ou plutôt les trois premiers quarts d’heures, visonnés du coin de l’oeil, le son coupé, m’agrippant de toutes mes forces au bureau en tachant de me concentrer sur les sous-titres…

Je n’allais pas plus loin, gémissant d’horreur et ayant des tremblements incontrôlables, et une nausée autant physique que mentale, qui ne me quitta pas avant près d’une semaine; je n’avais jamais eu cela, cette nausée persistante même dans la tête, ce dégout de la société à ce point (même si avant je ne me suis jamais sentie intégrée mais plutôt fichée…

J’avais déjà beaucoup à idéaliser et à rejeter dans ce monde), je ne mangeais à partir de ce jour plus jamais de viande. J’avais arrêté le lait de vache quelques semaines avant (juillet 2013) parce que j’avais commencé un processus de recherches, je découvrais l’envers du décor, la face cachée (les produits laitiers, des sensations purs… – -‘) toute la manipulation dont nous étions victimes, ce qu’on cherchait à nous faire croire… L’ampleur du phénomène me terrassait de désespoir. Quoi faire???

A part ne plus participer en ne consommant plus?… La douleur du monde était palpable, un hurlement de souffrance continu résonnait dans ma poitrine, jour et nuit. Je devins déboussolée à nouveau avec pourtant la sensation étrange de mettre ENFIN retrouvée, et d’y voir enfin clair!!! Savoir est précieux! Dès lors, je ne cessais de faire des recherches dans un tas de domaine, suivant les intuitions, j’avais l’impression que les résultats de mes questions me tombaient « tous cuits  » dans le bec parfois, sans même que j’ai commencé les recherches, je ne savais pas encore qu’on nous guide…

Je découvris les vidéos de David Laroche, car je m’intéresse de plus en plus à un tas de sujets comme j’ai dit, comme le développement personnel, le yoga, le wiccanisme (qui est proche de la nature), je voulais apprendre ce qu’était la loi d’attraction le lendemain, je trouvais directement le livre « le secret au quotidien » de Rhonda Byrne. Je découvrais de plus en plus de choses!!! Et ca continue, je m’aperçois que toutes mes découvertes sont des réponses à mes questions inconscientes, et qu’elles me donnent des explications sur beaucoup de faits de mon passé; également tous les sujets qui m’intéressent et sur lesquels je fais des recherches, et que je croyais être indépendants et ne pas avoir de rapports entre eux, finalement se recoupent! On me guide!!! Le puzzle se met en place!

J’ai découvert Laura Marie par son article sur le végétarisme; et puis, je ne me suis plus arrêtée de lire! Depuis quelques semaines, je suis encore envahie par cette sensation de bonheur, d’amour de gratitude et de parfaite sérénité, qui m'emplit le coeur!!! Parce que j’ai tant appris, et j’ai compris que je suis en train de m’élever. J’ai compris que je ne suis pas seule, vous aussi, frères de lumières êtes là pour la Terre, notre planéte, nous qui l’aimons tant et souffrons avec elle.

J’ai commencé à changé physiquement en plus de mentalement et spirituellement, j’ai perdu 6kgs, je ne vois plus les choses pareil, mon entourage me dit que je change, ils ne comprennent pas ou peu… j’ai besoin de beaucoup dormir, je me sens encore plus connectée avec la nature et les animaux, je ne regarde plus la TV, j’en ai un dégout! Je ne veux plus qu’être moi-même tout simplement! J’ai de plus en plus d’énergie, je fais de plus en plus de sports, en rêve je me vois courir, je me sens plus libre, et surtout,j’ai un besoin urgent d’aider les autres!!!

Il y a comme une espèce d’urgence, je ressens depuis l’année dernière de grands changements (n’est-ce pas 😉 )qui s’opèrent mais je sais depuis Janvier que cette année va changer encore bien plus de choses! Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle, j’en ai la certitude, et je ne me sens même pas encore au premier flocon du haut du sommet de l’iceberg qui repose dans l’océan profond, en termes de découvertes et de ressentis, de savoir, de communications! Je m’aligne de plus en plus avec moi-même; j’avoue que ça ne se fait pas sans heurts car je remets beaucoup de choses en causes et me pose beaucoup de questions sur ma vie privée, sur ce que je suis appelée à faire dans le futur… Je veux communiquer, aider, guérir, apaiser!…

Je ne sais pas ce qui m’attend mais pour la 1ère fois, je fais confiance, je n’ai plus peur! Il y a de plus en plus de synchronicités dans ma vie, j’entre en contact avec des personnes merveilleuses qui sont toutes unies avec moi dans ces mêmes ressentis et expériences, découvertes et envies. Et c’est merveilleux! J’adore ça!!! Que dire de plus? J’ai actuellement un premier petit projet, pour aider les personnes comme nous encore perdues et seules… J’espère de tout mon coeur que cela aidera et je sais qu’il faut que je le fasse! Merci d’avoir lu ce si long chapitre, et soyez tous bénis!!!

Je vous souhaite le meilleur!!! Et un grand merci à Stéphane de nous donner la possibilité de nous exprimer et de nous rencontrer, de partager!

Amandine

Merci à toi Amandine pour ton partage avec le coeur 🙂

Stéphane – LaTransmetteur

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »
Merci !


Programme de la Web TV et soins collectifs gratuits :

Dites nous simplement ou vous envoyer les informations en remplissant ce formulaire ici :

A propos

Retrouvez toutes mes infos ici : http://stephane-colle.com

Tagués avec : , ,
11 commentaires sur “Eveil spirituel d’ Amandine : « Une joie, et une stupéfaction sans bornes me remplirent le coeur… »
  1. Gaia_Raccoona dit :

    Bonsoir Amandine,
    Je découvre ton témoignage et j’ai l’impression de me lire sur beaucoup de points, c’est tellement merveilleux de savoir que nous sommes plusieurs à vivre cet éveil. Nous nous (re)trouvons intérieurement et nous trouvons les autres, c’est un sentiment de joie immense qui me remplit chaque jour un peu plus depuis cet été, depuis que j’ai commencé ma phase d’éveil.
    Merci de nous faire partager cela ainsi qu’à Stéphane!
    Je souhaiterais vivement entrer en contact avec toi, je sens que je dois le faire… va savoir pourquoi? 😉 À vrai dire, je ressens le besoin d’entrer en contact avec d’autres personnes qui s’éveillent, alors n’hésitez pas.
    Je suis curieuse de ton projet, peut-être même pourrais-je y contribuer?
    Amicalement et lumineusement…

  2. Azur-éden dit :

    Bonsoir Amandine , que superbe article ! Tu m as bcp touche par ta sincérité et ta generosite, je me retrouve aussi ds certains points..je suis sur ce chemin aussi et je souhaite plus que tout rentrer en contact avec de belles personnes, comme toi, partager nos connaissances et avancer ensemble. je ressens le besoin de faire ta connaissance, serais tu d accord pour me donner ton e mail afin que je puisse t écrire ? Merci, et très belle soiree lumineuse

  3. Azur-éden dit :

    Bonsoir Amandine , que superbe article ! Tu m as bcp touche par ta sincérité et ta generosite, je me retrouve aussi ds certains points..je suis sur ce chemin aussi et je souhaite plus que tout rentrer en contact avec de belles personnes, comme toi, partager nos connaissances et avancer ensemble. je ressens le besoin de faire ta connaissance, serais tu d accord pour me donner ton e mail afin que je puisse t écrire ? Merci, et très belle soiree lumineuse

  4. Agathe dit :

    Bienvenue au club !!
    Merci pour votre témoignage et bonne continuation !!

  5. Gwendoline dit :

    Merci pour ce magnifique partage, ce qui est amusant, j’ai l’impression de me lire dans votre histoire , nous sommes tous en liens non

  6. Marie France dit :

    Bonjour Amandine …. Bravo et merci de ce partage émouvant qui reste extraordinaire car, dans la société rationnelle et cartésienne dans laquelle nous vivons et bien que chacun se loue d’être tolérant, la différence perturbe voire fait peur!
    il est important d’exprimer sa différence en se distançant du regard du jugement de l’Autre voire de craindre l’ étiquetage de rangement dans des cases …
    L’esssentiel est de nous rassembler mû(e)s par nos sensibilités communes et d’agir en nous unissant pour construire un monde différent où les mots Amour, respect, entr’aide, harmonie, joie et fraternité auront pleinement sens et réalité …. pour enfin exister et réaliser notre mission terrestre !
    De quelle région êtes-vous et comment contribuer à faire grandir votre projet ?
    Lumineuse journée pour tous
    Marie France

  7. Agnès dit :

    Bonjour Amandine,
    un grand merci pour ton témoignage çà me ressemble beaucoup !
    je t’ envoie plein d’ Amour ce que nous vivons est incroyable … merci la vie !
    – le réveil est lent, long, douloureux, effrayant aussi certes !
    La vie terrestre une belle farce … on y à cru ! on peut rigoler un bon coup… de nous ! illusions quand tu nous tiens…
    merci à toi !
    et à Stéphane qui permet cela .
    Agnès Marie-Marguerite

  8. Matthieu dit :

    Hello…eh bein!!! Je suis bluffé moi aussi suis pareil…en plus merci ton histoire m a permis de faire resurgir en ma memoires des episodes de ma vie…j ai beaucoup pleuré(on se vide,on nettoie l ancien)et vers la fin j ai resentit une charge d energie tres puissante…encore un MIRACLE!!!
    je te rend grâce et recois toutes mes benedictions…
    Stephane sincerement du fond du COEUR MERCI…
    GRACES ET BENEDICTIONSSS…
    ps;j ai ete touché c est un truc de ouf…
    encore MERCI…

  9. Gregory dit :

    Merci pour ce partage/témoignage très humble et aimant!!
    Je me reconnais dans certains passages et je pense ne pas être le seul. Longue vie à toi et à ton futur projet. Puisse-t-il t’apporter autant de joie et de paix que tu mérites.

  10. Loulou95 dit :

    Merveilleux article !!! Merci Amandine pour ta sincérité et la générosité avec laquelle tu te livres ! Je me retrouve en toi sur beaucoup de points. Merci encore et belle journée à vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge